Au début du conflit, Cuba décida de rester neutre, cependant, il était étroitement lié aux États-Unis. Lorsque ces derniers entrèrent en guerre, Cuba s'est aligné sur les États-Unis, prétextant que la guerre sous-marine sans limite de l'Allemagne, nuisait à la sécurité des Caraïbes. Cuba a déclaré la guerre à l'Allemagne le 7 avril 1917. Suite à cette entrée en guerre, Cuba confisqua à l'Allemagne tous ces navires qui se trouvaient au port de la Havane. Cuba décida aussi d'ouvrir l'accès à ces ports aux navires alliés.

 

      Les forces cubaines engagées durant ce conflit se composaient principalement de quelques navires qui avaient en charge la surveillance des côtes cubaines. Néanmoins, une unité hospitalière de 100 personnels composée de médecins et d'infirmiers fut envoyée sur le théâtre européen.

 

      À l'issue du traité de Versailles, Cuba créa sa médaille de la victoire en publiant le 10 juin 1922 le décret N°905. Dans un premier temps, elle fut décernée au personnel de la marine qui était en poste entre 7 avril 1917 et le 13 janvier 1919. Dans un second temps, le décret n°1155 du 27 août 1924 autorisa tous les personnels de l'armée à porter cette médaille.

 

      Cette médaille est l’œuvre du sculpteur « C.Charles », il avait déjà réalisé auparavant la médaille commémorative pour la marine cubaine en 1921. Pour réaliser la médaille de la Victoire, il s'est inspiré du modèle qu'il avait créé pour la France, seul le revers est différent. L'avers représente la victoire ailée et le revers les armoiries de Cuba et l'inscription "LA GRAN GUERRA POR LA CIVILIZACION" (La grande guerre pour la civilisation). Cette médaille a été fabriquée par les établissements Chobillon. La médaille est en bronze mat, mais on peut trouver certains modèles dorés. Sur la tranche, on trouve le marquage « BRONZE » pas toujours bien lisible, certainement dû à un problème de fabrication, ainsi que le poinçon « AC ».

       Il existe deux types de médailles officielles tous deux provenant de la maison Chobillon, cependant, il est possible de trouver une reproduction provenant de la maison Delande qui a reproduit la plupart des médailles interalliées entre 1920 et 1930. Toutes les autres médailles interalliées de Cuba sont pour la plupart des copies à l'exception de quelques modèles qui auraient pu être fabriqués localement, toutefois, rien ne le prouve.

      Concernant les modèles officiels, je n'ai pas précisé type 1 ou type 2 pour les raisons suivantes. Certains estiment que le type 1 est celui avec la lettre "J" alignée sur le "I" de China, de plus, cette médaille a une autre particularité, c'est que le "M" de RUMANIA et MONTENEGRO est en réalité un "W" retourné. Mais cela vient surtout du fait, qu'Alexander J. LASLO ne parle que de ce modèle, il ne connaissait pas le second modèle. Comment aurait-il classé le second modèle s'il en avait eu connaissance ? Personne n'est en mesure de le dire. De même, "LASLO" ne parle pas des modèles dorés, alors qu'il y en a eu une production par la maison Chobillon, ces modèles étaient peut-être prévus pour les officiers, mais cela reste une supposition. 

      Le second modèle officiel à la particularité d'avoir un "M" et non un "W" retourné pour RUMANIA et MONTENEGRO et d'avoir la lettre "J" alignée sur le "A" de China.

      Les principales différences que l'on trouve entre un original et une copie se trouvent au revers sur les armoiries de Cuba.    

      Le ruban de la médaille est de type français de 36 mm de large.

      Il n'existe pas de diplôme.

 

     Selon une étude menée par le docteur K.G. Klietmann le nombre de médailles décernées serait de l'ordre de 6 000 à        7 000. Pour ma part, dans la mesure que l'on ne peut pas avoir accès aux archives cubaines, je pense que si l'on tient compte des forces envoyées sur le théâtre européen et de l'importance de la flotte cubaine, on est en dessous des 5 000 attributions. 

 

INVENTAIRE DES DIFFÉRENTS MODÈLES 

Modèle officiel en bronze légèrement doré, (diamètre 35,84 mm).

Modèle officiel bronze, (diamètre 35,66 m), inscription "CHINA" légèrement décalée et la lettre "M" est remplacée par la lettre "W" retournée.

Reproduction locale ou copie, (diamètre 36,30 mm).

Reproduction locale ou copie, (diamètre 35,70 mm).

Copie en alliage avec une patine plus ou moins brune , absence de signature "C.Charles",(diamètre 36,02 mm).